" Gégé Caliméro " persécuté par un " Rominet "
" Gégé Caliméro " persécuté par un " Rominet "

Les neu-neus Tarbaisés ont repris ce matin leur vie de vulgaires contribuables avec le sourire car:

" Gégé la Magouille est innocent " ( sic de lui Al Gégé )

La multiplication des articles du Maire de la République Bananière de Tarbes, dans lesquels il se dédouanent tout seul des lamentables accusations lancées par l' abominable site Mediapart ... prouvent totalement qu' il est blanc plus blanc que blanc !

Oyé braves neu-neus de Tarbes la parole à Gégé ... et portez la bonne nouvelle aux quatre coins de Lou Bigorre ...

Avec toute cette publicité nationale " Gégé la Magouille "... va attirer les touristes, des entreprises vont venir s' installer à Tarbes et l' argent va tomber du ciel sur tous les bigourdans, la misère sera éradiquée et Al Gégé le chef du gang immobilier remontera au ciel pour s' asseoir à la droite de Dieu !

VIVE LA JUSTICE DANS LA TREMECHY  LIBRE ...VIVE LA JUSTICE DANS LA TREMECHY  LIBRE ...

VIVE LA JUSTICE DANS LA TREMECHY LIBRE ...

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Mr Pop Corn International

Prix Comicus Cumulardus d' octobre 2014
Prix Comicus Cumulardus d' octobre 2014

Les vieux légumes du blog potager de Lou Bigorre qui s' étaient alarmés dès la création de leur blog stupide en 2008, sur les affreux mensonges qui planaient sur le brave petit Maire de la République Bananière ... ont décidé de publier l' article de MEDIAPART pour les neu-neus électeurs Tarbaisés et le petit peuple des hautes pyrénées qui n' ont pas les sous pour accéder au site d' information !

Conscients de la grande tristesse dans laquelle " Gégé, la Magouille " est plongé, le jury des nouvelles potagères décerne " Le Prix Comicus Cumulardus d' Octobre 2014 " ... à cette homme exemplaire qui représente si bien les valeurs UMPitres dans les Hautes Pyrénées.... " Gégé, le chef du Gang Immobilier Municipal " ....

L'ARTICLE DE MEDIAPART

Le 11 avril dernier, les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse perquisitionnent la mairie de Tarbes (Hautes-Pyrénées) pour la troisième fois en cinq mois. L’affaire est grave : la collectivité et son maire, Gérard Trémège (UMP), sont depuis plus d’un an dans le viseur de la justice, qui soupçonne l’existence d’un vaste système de trucage de plus de deux cents marchés publics. Mais une fois de plus, la perquisition ne donne rien. Les pandores font chou blanc. Les notes manuscrites ont disparu, pas un seul papier volant sur les bureaux, ni dans les corbeilles. Seuls restent en place les documents officiels et, pour les gendarmes, une sale impression de ménage qui a été fait.

Les enquêteurs doivent alors se rendre à l’évidence : depuis le début, cette affaire, qui a donné lieu à l'ouverture en juin 2013 d'une information judiciaire au tribunal de Pau pour « prise illégale d'intérêts », « favoritisme », « détournements de fonds publics » et « blanchiment » visant le maire de Tarbes, semble hantée par de mauvais esprits. L’explication est peut-être à trouver dans les conclusions d’un rapport de la gendarmerie, daté du 25 mars 2014, et remis à la juge d’instruction de Pau en charge de l’affaire, Isabelle Ardeff.

Mediapart a pu avoir accès à ce document explosif, qui en dit long sur certaines dérives au sein de la magistrature et sur les collusions qui peuvent miner des procédures entières. Dans ces quelques pages, les enquêteurs font état de l'incroyable ingérence de la procureure de la République de Tarbes dans une enquête dont elle n’est même plus saisie, puisque dépaysée, comme la loi l’autorise, à Pau après une enquête préliminaire à Tarbes – les deux villes sont situées à une trentaine de kilomètres l’une de l’autre. Le contenu du procès-verbal, rédigé par un adjudant de la gendarmerie à partir d’écoutes téléphoniques, est accablant pour la procureure Chantal Firmigier-Michel.

Le document relate ainsi ses différentes interventions, sous des formes très diverses, dans le dossier qui menace le maire de sa ville, dont elle apparaît proche. Le gendarme retranscrit d’abord des conversations interceptées sur le téléphone portable de Gérard Trémège, avant de conclure : « Au regard des investigations, il semblerait que des communications pourraient avoir lieu entre Roger-Vincent Calatayud, adjoint au maire Tarbes , et Chantal Firmigier, procureur de la République de Tarbes, sur des points de l'enquête en cours, afin que les renseignements recueillis soient communiqués directement à Gérard Trémège. »

Les enquêteurs font également état noir sur blanc d’une étrange anecdote, qu’ils ont eux-mêmes vécue avec la magistrate. Le 27 novembre 2013, alors qu’ils rencontrent la procureure de Tarbes au sujet d’une tout autre enquête en cours, cette dernière aborde l'affaire Trémège dont elle n’est pourtant plus saisie. « Au cours de la conversation, la procureure de la République de Tarbes tente d'obtenir quelques informations sur le dossier de la mairie de Tarbes, impliquant Gérard Trémège », note, incrédule, le gendarme dans son rapport. Il y a pire. Les écoutes téléphoniques révèlent que la procureure a utilisé « des moyens policiers » (captation vidéo et envoi d'équipage policier sous son autorité) pour identifier et pister les gendarmes. Lors d'une conversation entre le maire de Tarbes et l’un de ses adjoints, Roger-Vincent Calatayud, interceptée le 13 décembre 2013, les propos tenus par le second ne laissent guère de place au doute au sujet de cette enquête policière parallèle : « C'est nous, par l'intermédiaire du procureur de la République [de Tarbes – ndlr], qui avons envoyé un équipage de la police nationale », se vante l’adjoint Falsification de PV : des policiers de Tarbes sont accusés PAR LOUISE FESSARD Il se trouve que cette conversation entre les deux élus se déroule précisément quatre jours après une descente de gendarmes dans plusieurs commerces de Tarbes, dans le cadre de l’enquête sur les marchés truqués. Informée par l'adjoint au maire, la procureure a donc cherché, selon les écoutes, à identifier quels étaient les enquêteurs qui s'étaient rendus dans la ville, allant jusqu'à mobiliser la police nationale pour enquêter sur leurs collègues de la gendarmerie…

Du jamais vu. L'adjoint va même jusqu’à détailler fièrement auprès de son patron la descente bis des policiers, dans le dos des gendarmes : « La police est arrivée en disant : “Voilà sur ordre du procureur de la République, nous venons vous demander qui est venu ?” »

La procureure se fait aussi fort, toujours selon les écoutes, de donner des conseils aux élus mis en cause s'agissant des astuces légales envisageables pour obtenir l’identification des gendarmes qui les importunent. La retranscription de l’écoute vaut le coup d’œil : — L’adjoint : « Alors, elle me dit : “Moi, je conseille au maire, mais il ne faut pas que ça soit dit, je conseille au maire de dénoncer cette situation au DDSP (directeur départemental de la sécurité publique – ndlr)” et que, voilà, que (avec les vidéos) on peut savoir qui c'est, si on connaît la date et l'heure à laquelle ces personnes (les gendarmes) sont allées, on peut éventuellement les rechercher sur les caméras de vidéo. » — Le maire : « Ah, excellent ! » — L’adjoint : « Je lui ai dit : “Mais si on dénonce, est-ce que tu peux demander l'extraction ?” Elle dit : “Évidemment. S’il y a une enquête qui est en cours, l'autorité judiciaire peut demander l'extraction et on peut voir exactement qui est rentré et à quelle heure et qui sont ces gens-là. Et on va vite les récupérer.” » — Le maire (décidément ravi) : « Excellent ! »

Contacté par Mediapart, le propriétaire du bar Le Régent, l’un des commerces tarbais visités par les gendarmes, a confirmé l’existence d’un étrange ballet policier après la visite des gendarmes : « Un officier de la police nationale, un gradé, est passé deux ou trois jours après les gendarmes. Il m'a demandé sur quoi ils enquêtaient, ce qu'ils m'avaient demandé, ce que j'avais répondu. C'était informel, il n'a pris aucune note. »

De fait, ces derniers mois, plusieurs événements ont montré que Gérard Trémège est un peu trop bien informé sur le contenu d’un dossier auquel il n’a pas accès légalement. Le 21 septembre 2013, lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville, le maire de Tarbes a ainsi évoqué le contenu d’un rapport de synthèse des gendarmes et les faits qui lui sont reprochés, alors qu’aucune information n’avait été rendue publique par la justice à ce stade. Précision utile : à cette période, cela ne faisait que quelques semaines que l’enquête n'était plus sous l’autorité de la procureure Firmigier-Michel . Dénonçant alors une « machination purement politicienne », le maire n’a pas hésité pas à dérouler devant les journalistes les prochaines étapes de l’enquête : « La machine est lancée. Courant octobre, il va y avoir des interrogations de chefs d'entreprise, de personnes travaillant avec moi et de moi-même. »

Contacté afin de réagir à nos informations, Gérard Trémège a eu pour seule réponse : « Allez vous faire foutre, Mediapart ! Vous sortez des informations truquées et mensongères. Allez vous faire foutre (bis) ! »

À la tête de l'agglomération du Grand Tarbes de 2008 à 2014, réélu maire sans discontinuer depuis 2001 ( lire article encadré ci dessous élection piège à cons ) et président du groupe UMP au conseil régional de Midi-Pyrénées, Gérard Trémège a su tisser un réseau puissant dans la région. Les gendarmes qui enquêtent sur lui en sont donc certains : l’élu était informé de tous leurs faits et gestes, y compris de perquisitions à venir. Mais en plus des agissements de la procureure de Tarbes, ils soupçonnent aussi des fuites en interne, et au plus haut niveau. « Nous avons lancé des fausses pistes pour savoir d'où venait la fuite et nous sommes remontés jusqu'à la source, un gradé », confie, sous le sceau de l’anonymat, un enquêteur. L’affaire n’a provoqué à ce jour aucune sanction au sein de la magistrature. Si la nouvelle procureure générale de Pau, Blandine Froment, s’est tout de même résolue à convoquer en juillet dernier sa consœur de Tarbes pour obtenir des explications sur ces fuites à répétition au profit du clan Trémège, cela n’a donné aucune suite. Contactée, la procureure générale fait la tortue romaine et défend sa collègue : « C'est un tissu de bêtises, la procureure a mené l'enquête préliminaire puis s'est dessaisie au profit du parquet de Pau. Il s'agit d'une rumeur et d'un règlement de comptes entre gens. » Lesquels ? Mystère. LIRE AUSSI L'immobilier très familial du maire de Tarbes PAR MATHILDE MATHIEU Falsification de PV : des policiers de Tarbes sont accusés PAR LOUISE FESSARD Après la publication de notre enquête, le ministère de la justice a pour sa part fait savoir, vendredi 31 octobre vers midi, que, d'après l'analyse de la procureure générale de Pau, il n'existait pas « d’éléments probants justifiant des poursuites disciplinaires à l’encontre de la procureur de la République de Tarbes ».

En fin de journée, Europe 1 a finalement annoncé l'ouverture d'une enquête de l'Inspection générale des servces judiciaires, décidée par la ministre de la justice Christiane Taubira. Quant à la principale intéressée, Chantal Firmigier-Michel, elle n’a pas retourné nos appels. Les questions, pourtant, ne manquaient pas. Ainsi, dans un autre dossier impliquant Gérard Trémège sur une fraude à l’URSSAF s’élevant à 300 000 euros – officiellement à la retraite, il poursuivait une activité de commissaire aux comptes dans une dizaine d'entreprises –, la procureure de Tarbes a également fait des miracles. Cette fois, la magistrate avait toute autorité sur le dossier, puisque sous le statut d’enquête préliminaire. Après la rédaction d’un rapport de synthèse daté du 20 juin dernier accablant l’édile, les gendarmes ont réclamé des perquisitions et l’audition de l’élu. Résultat ? En septembre, la section de recherches de Toulouse, décidément un peu trop curieuse, a été dessaisie du dossier.

FIAT LUX ... Kicé cette petite beauté ?

FIAT LUX ... Kicé cette petite beauté ?

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Potiron

Gégé la Magouille, le roi de l' immobilier municipal
Gégé la Magouille, le roi de l' immobilier municipal

Selon l' excellent site d' information Mediapart

Les arrangements d'une procureure et d'un maire UMP Gérard Trémège, maire de Tarbes, et Chantal Firmigier-Michel, procureure. ( le titre de mediapart d' aujourd'hui )

" Gérard Trémège, maire de Tarbes, et Chantal Firmigier-Michel, impliqué dans une affaire de marchés publics truqués, le maire de Tarbes, Gérard Trémège, sait tout ou presque de l'enquête judiciaire qui le vise. Des écoutes interceptées par la gendarmerie ont révélé que l'élu et ses proches étaient tuyautés par la procureure de la ville. Le ministère a décidé d'ouvrir une enquête, vendredi 31 octobre, après les révélations de Mediapart."

Bonne fête d' Halloween à " Gégé la Magouille " et à son remarquable adjoint en charge des relations extérieures à la Mairie " Roger Vincent Airwickus Sécuritor " ...

Spéciale dédicace à l' infâme petit vermisseau ( le comité de rédaction du blog légumier )

Les deux décorés de la légion d'honneur ... ratrappés par la " Patrouille Médiapart "

Les deux décorés de la légion d'honneur ... ratrappés par la " Patrouille Médiapart "

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Potiron

A Tarbes ... les cimetières se remplissent !
A Tarbes ... les cimetières se remplissent !

Les jeunes Tarbaisés à longueur des mandats des élus qui ne veulent pas pointer à Pôle Emploi ont tout intérêt à entreprendre une formation pour obtenir un " Doctorat de Pompes Funèbres " tellement la population vieillissante de la République Bannanière de Trémèchy va saturer les cimetières de la ville !

" le conseil général des cantonniers grabataires de Lou Bigorre " devrait se pencher pour dynamiser la filière économique des enterrements afin de donner un avenir et canaliser l' exode des jeunes qui quittent la ville et le département ...

Croque Morts ... un métier joyeux pour les jeunes bigourdans !

Croque Morts ... un métier joyeux pour les jeunes bigourdans !

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Mr Pop Corn International

" GLAWOUAKIRI " un des Clowns de l' assemblée nationale
" GLAWOUAKIRI " un des Clowns de l' assemblée nationale

HALLOWEEN LA FÊTE DES ELUS CUMULARDS

Les neus neus contribuables des hautes pyrénées sont terrorisés ... à l' idée de rencontrer dans les rues " le Clown Glawouakiri " qui à défaut de provoquer des réactions dans le petit peuple de Lou Bigorre avec ses discours vides , profite de la nuit d' Halloween pour se venger du petit peuple bigourdan qui n' apprécie pas " La bouillie politique " du député cumulard qui pète plus haut que son cul ...

Pour contrer les effets négatifs de l' action des députés cumulards bigourdans ... les vampires politiques qui pompent l' argent des Tarbaisés à longueur de mandats ...vont grouiller dans les rues drapés dans leur panoplie préférée si révélatrice de l' inutilité de ces parasites ( voir photos ci-dessous )

Alerte " Clown sur la ville "Alerte " Clown sur la ville "
Alerte " Clown sur la ville "Alerte " Clown sur la ville "
Alerte " Clown sur la ville "Alerte " Clown sur la ville "
Alerte " Clown sur la ville "Alerte " Clown sur la ville "
Alerte " Clown sur la ville "Alerte " Clown sur la ville "
Alerte " Clown sur la ville "Alerte " Clown sur la ville "
Le roi de la fête des parasites " Maximus Couillonus Pifrondus " l' écolo bonimenteur municipal ...

Le roi de la fête des parasites " Maximus Couillonus Pifrondus " l' écolo bonimenteur municipal ...

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Mr Pop Corn International

Islamisation de " Pradeau Lacède "

j moins 2 jours avant le Prix Comicus Cumulardus d' octobre 2014

C'est par un brillant article de " Andy Barjot " reporter sans frontière dans le journal de propagande de Trémèchy " Le courrier de douze heures " que les Tarbaisés à longueur de mandat ont appris qu' une musulmane faisait un procès en référé à l' école catholique de Pradeau la Sède car elle n' avait pas pu rentrer dans l' école avec son voile ...

La brave musulmane se fait défendre dans cette affaire par un avocat du barreau de Nice " Maître Merguez " qui va très certainement faire appel à la ministre de l' éducation nationale digne représentante de la culture française ( regarder la video du premier article encadré ci dessous ) ...

" Gégé El Tarbouz , le grand Loukoum bigourdan " devrait aider l' école catholique de Pradeau la Cède en lui donnant une subvention pour qu' elle s' équipe rapidement d' un minaret et qu' elle transforme son gymnase en salle de prière afin d' accélérer une intégration rapide de la communauté musulmane tarbaise ( lire deuxième article encadré )...

La Ministre de l' éducation nationale .... donne l' exemple !

La Ministre de l' éducation nationale .... donne l' exemple !

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Mr Pop Corn International

Dame Schuuuuuuuuuut d' Escala
Dame Schuuuuuuuuuut d' Escala

j moins 3 jours avant le Prix Comicus Cumulardus d' octobre 2014

A deux mois d' une année électorale " Halloween 2014 " va offrir une véritable spectacle d' horreur aux neu-neus électeurs bigourdans qui vont voir " les Spectres Apparatchiks " sortir de leur planque d' élu où ils se goinfrent entre deux élections !...

" Les hideux revenants politiques " assoiffés de mandats électoraux rémunérateurs vont infester " les meetings bon marché " organisés par les partis politiques qui sucent à longueur d' année le sang de la démocratie en pompant les impôts du petit peuple de Lou Bigorre !

Selon la gazette du cimetière... il se pourrait même que durant la nuit d' Halloween " Dame Shuuuuutttt , Sorcière à Escala " fasse du porte à porte chez les représentants locaux des partis nationaux, non pour obtenir des bonbons, mais pour quémander une place d' éligible sur une liste électorale ...

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Le Cha

Elargissement des trottoirs et disparition de la voiture ventouse
Elargissement des trottoirs et disparition de la voiture ventouse

Le commerce du " Boubou Africain " va repartir dans la rue fréquentée par les " Babouins de la Compagnie du Rosado " ... rue qui vient de faire l' objet de 90.000 euros de travaux pour mettre fin au parking sauvage sous les panneaux d' interdiction de stationner des grosses voitures des bidochons du conseil municipal ... ( lire articles ci dessous )

Des mesures complémentaires seraient envisagées pour faciliter la circulation des piétons sur les trottoirs, tout particulièrement la multiplication des " joggings amincissants " pour certains autochtones sportifs de la rue spécialistes olympiques des " Bars Parallèles " ( lire article ci dessous )

Jeux d' Halloween de la rue du Sexe : QUI DOIT SUIVRE LE REGIME ?

Jeux d' Halloween de la rue du Sexe : QUI DOIT SUIVRE LE REGIME ?

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Mr Pop Corn International

à l' approche d' Halloween il récussite les morts
à l' approche d' Halloween il récussite les morts

j moins 7 jours avant le Prix Comicus Cumulardus d' octobre 2014

A l' occasion d'une pitoyable sortie avec Yvette Horner ( voir photo ) " Saint Gégé de la Trémècherie " annonce à son petit peuple ses miracles à venir sur son blog pour " Cornichons Tarbaisés@lamagouille.ftr " :

" Et bientôt, se seront les rues Claude Nougaro et Serge Reggiani qui viendront à leur tour accompagner Yvette Horner dans ce nouveau lotissement, situé à l’angle de la rue Kléber et du Chemin du Roy." ( Sic )

Selon un garde suisse du Vatican, complètement bourré au vin de messe " le grimoire des tours de magie de Jésus " aurait été subtilisé par " un mercenaire gay " qui fréquenterait les gentils plâtriers de la loge rose des Tarbaisés...

A l' occasion des nombreuses " rencontres au cul tes " organisées par les gentils plâtriers, le mercenaire qui aurait pour nom de code " la grande folle " aurait rencontré l'inutile adjoint en charge des choses qui se passent en dehors de la République Bananière " Roger Vincent Airwickus Sécuritor " qui aurait fait une copie du grimoire magique pour la remettre à son Maître " Gégé, l' embrouille " afin qu' il puisse récussiter Nougaro et Reggiani pour se faire photographier avec les artistes lors des inaugurations de rues dans un lotissement bas de gamme de Tarbes ....

Inaugurations de rue dans le " Lotissement Naphtaline "

Inaugurations de rue dans le " Lotissement Naphtaline "

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Potiron

Les PRGras jouent les pédales sur le Tour de France
Les PRGras jouent les pédales sur le Tour de France

j moins 8 jours avant le Prix Comicus Cumulardus d' octobre 2014

Comme chaque année le Tour de France passe par les Pyrénées... comme chaque année les inutiles cumulards PRGras vont se battent entre eux pour monter sur le podium d' arrivée pour passer à la Télé, ils ont déjà commencé à Paris lors de la présentation du tour ( photo ci dessus) ... et comme chaque année les neu-neus téléspectateurs vont s' écrier en regardant leur poste:

" mais c' est qui ces gros bouffons qui s' incrustent sur le podium au milieu des coureurs "

Bien avant que tous ces inutiles élus cumulards soient nés et qu' ils pompent comme des sangsues les finances publiques pour jouer les bouffons ... le Tour de France passait déjà par les Pyrénées ... comme chaque année le département des Hautes Pyrénées est bien situé dans les Pyrénées et dans la mesure où les Pyrénées ne se déplacent pas d' une année sur l' autre " Le Tour de France passera toujours par de département des Hautes Pyrénées " ...

Les cumulards PRGras qui pensent que c' est grâce à leur action politique que le Tour de France passe par le département des Hautes Pyrénées devraient participer à la course en s' achetant des Bicyclettes adaptées à leur morphologie( photo ci dessous ) ... au lieu de prendre leurs électeurs et les bigourdans qui votent plus pour des débiles mentaux qui tombent en extase quand ils voient les inutiles élus cumulards dans leur poste de Télé !

LA PETITE REINE DES HAUTES PYRENEES ... "  La PRGrasse " modèle déposé par le PRG après essais réalisés par le cumulard éternel " Lou Fortachien "

LA PETITE REINE DES HAUTES PYRENEES ... " La PRGrasse " modèle déposé par le PRG après essais réalisés par le cumulard éternel " Lou Fortachien "

Voir les commentaires

Published by Les Nouvelles Potagères - Le Cha

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

blog de Les Nouvelles Potagères

blog de Les Nouvelles Potagères

" la triste vie des Zélus de tout bord et des Zootorités de tout poil qui font du vent dans les Hautes Pyrénées, des communiqués pompeux, des photos ridicules à longueur de journée, des déclarations de solidarité, des ronds de jambes etc,etc ..."

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog